top of page
Rechercher
  • theatrelalicorne

JOUR 5 - Un jour pas comme les autres

Ça y est, c'est le grand soir, le final de cette semaine à la fois courte et intense.

Ça palpite à l'intérieur du corps, du cœur.

Ça donne des frissons, des poussées d'adrénalines, des jambes en coton.

Ils se le sont promis : ils vont tout déchirer !

18h45 le public commence à arriver, ça grignote, ça papote, l'accueil de la Licorne prend vie.

En coulisses, c'est autre chose. La concentration est au maximum pour cette merveilleuse équipe.

Pendant 5 jours ils ont vécu une aventure artistique et humaine qui restera gravée.

Le stress est à son comble, 19h le public entre dans la salle. Le noir se fait. Le silence s'installe.


Une voix nous englobe et commence à nous raconter une histoire :

"Il était une fois dans un temps, il n'y avait pas encore de temps. Et tout était triste à mourir. Tout le monde faisait la gueule. Les gueulards s'ennuyaient à longueur de journée, s'ennuyaient tellement qu'ils n'étaient jamais contents. Alors ils gueulaient, tout le temps. Ils s'installaient le long de la falaise et regardaient la pluie tomber. Ils profitaient de sa chute pour râler avec elle et leurs rêves leur avaient été volés."


"Les gueulards étaient si tristes, qu'ils ne faisaient plus d'enfants. Le dernier restant, passer son temps, à chercher un passe-temps. Jusqu'à ce que...."



Jusqu'à ce qu'une porte apparaisse devant lui et lui fasse découvrir le pays des rêves.

Jean traverse alors les plus profonds songes des gueulards, il va découvrir un monde de rires et de poésie.

Sa quête commence, il a un grand défi : redonner le sourire aux gueulards.



Pari réussi pour ce groupe qui n'a, pour la plupart, jamais mis les pieds sur une scène de théâtre.

Non seulement ils ont redonné le sourire aux gueulards, mais aussi aux 60 personnes présentes dans la salle !

C'était beau, touchant, et joyeux, à leur image, quand on s'y penche un peu.


Michel Naour, conseiller municipal en charge de la mobilisation des habitants aux projets du quartier de Dunkerque Centre, a tenu à nous a fait part de son retour quant à ce projet. Il a été touché par l'investissement de l'ensemble des équipes autour de cette création à la fois artistique, humaine et généreuse. Il n'y avait pas de différence entre les amateurs et les professionnels, c'était un beau moment de partage et de qualité, tant sur les tableaux qui défilent, que dans le travail mené avec l'ensemble du groupe. Un projet porteur de sens et qui rassemble.


117 vues0 commentaire
bottom of page