Fragments mécaniques (1)

Transhumance poétique

Plus d’une quarantaine de créations du Théâtre la Licorne ont laissé les traces d’un immense héritage d’objets, de décors, de costumes, de matières, de dessins, de photos, de films, de machines... Fragments mécaniques (1) est une installation modulable qui peut s’adapter à tous les lieux d’accueil (hall, musée, chapelle...) et évènements. Cette proposition donne à voir un paysage insolite d’objets et de matériaux dans un univers de toiles peintes, réalisées par Chicken, artiste-plasticien et complice de toujours de la compagnie.

L’histoire d’une équipe artistique...


Chaque objet, créé dans l’objectif précis de répondre à la scénographie ou la dramaturgie d’un spectacle, se trouve aujourd’hui le témoin de créations dans lesquelles il avait son écriture, son langage et sa partition visuelle.
Fragments mécaniques (1) est une partie, un échantillon de l’immense héritage de La Licorne. De cette grande collection, nous avons mis en lumière une quinzaine d’objets, autrefois partenaires actifs des comédiens et comédiennes, que vous avez notamment pu découvrir dans Spartacus (2010), Le cœur cousu
(2015), Bestioles de légende (2017), Carton mécanique (1997) ou bien encore Fantastik Péplum (2012).

...mais aussi d’un artisanat d’art exceptionnel !


À travers cette installation composée de onze modules, nous donnons à voir des morceaux de théâtre où l’objet est animé, mécanisé et/ou manipulé.

 

Dossier complet sur demande

à diffusion@theatre-lalicorne.fr

 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Photos : Kalimba M

Les modules

Scénographiée sous la forme de modules, Fragments mécaniques (1) est une installation qui peut s’adapter à votre lieu selon l’espace et le parcours des publics. 


Fragments mécaniques (1) se compose de 11 modules :
• 6 modules avec des toiles peintes, dont 3 en deux parties de part et d’autre des toiles (2, 3, 5) et 3 en une seule partie (1, 4, 6)
• 5 modules autonomes sans toile (7, 8, 9, 10, 11)


Chaque module comporte des objets du Théâtre la Licorne, des pieds lumineux ainsi qu’un cartel. À la différence des modules dits « autonomes », les modules non-autonomes sont accompagnés de toiles peintes. Les pieds lumineux font partie intégrante de la scénographie des modules. Les ampoules indiquent
un chemin, sont des petits phares pour le public. Il ne s’agit pas d’une rétrospective mais d’un regard autre porté sur quelques-uns de nos
spécimens, prototypes et constructions uniques, machines ou marionnettes.


Informations techniques
• Durée de l’exposition et nombre de modules à déterminer ensemble
• Transport dans une camionnette 30m3
• Les objets ne peuvent être placés en extérieur
• Prévoir un temps de repos des objets et de leurs mécanismes fragiles
Pour plus d’informations, la fiche technique est disponible sur simple demande.